Fahnen der EU-Mitgliedsländer wehen am Eingang zum Europaparlament in Strassburg

4.12.2018

Module 2 : Connaissances et opinions sur l'UE - que savez-vous sur l'UE et qu'en pensez-vous ?

Dans ce module, les élèves se demandent pourquoi le savoir sur l'UE est important - en l’occurrence, quelles sont les conséquences quand des personnes ne savent rien ou peu de choses sur l'UE et ses compétences. Ensuite, ils mènent un sondage pour connaître quels connaissances et quelles opinions prédominent sur l'UE et les élections européennes.

Rechercher avec GrafStat

Citation

"Qui ne sait rien doit tout croire."


Marie de Ebner-Eschenbach, Aphorismen, in : Ecrits. Vol. 1, Berlin: Paetel. 1893. p. 21.

Objectifs d'apprentissage


Les élèves …
  • peuvent, à partir de différents documents (caricatures, citations, textes, interview d'expert), analyser la gestion de la campagne sur le Brexit et identifier l'utilisation d'émotions et de fausses informations,
  • sont capables - aidés par l'interview d'expert- de déduire via l'exemple du référendum sur le Brexit pourquoi il est important d'être informé dans le cadre de décisions politiques,
  • se questionnent sur leur propre opinion et leurs connaissances sur l'UE et les élections européennes, ainsi que sur celles d'autres citoyens et citoyennes de l'UE,
  • apprennent des méthodes empiriques de sciences sociales et la signification des sondages,
  • collectent des données et cherchent des liens de causalité à l'aide des méthodes empiriques des sciences sociales,
  • utilisent des méthodes statistiques d'analyse de données (fréquences, tableaux croises) et évaluent les données en s'orientant à l'aide d'hypothèses.
  • présentent leurs conclusions de façon claire via un médium choisi.
Dans la première partie du module, les élèves étudient l'exemple du référendum sur le Brexit, par lequel ils comprennent les conséquences de connaissances limitées sur l'UE. Les conséquences du Brexit n'étaient probablement pas claires pour les britanniques, ce qui peut expliquer le succès des campagnes basées sur les émotions et des fausses informations.

Introduction: Caricature sur le référendum sur le Brexit
Brian Adcock caricature le référendum sur le Brexit comme sauce tomate avec un arrière goût amer, composée de mensonges, de peur et d'idiotie.Brian Adcock caricature le référendum sur le Brexit comme sauce tomate avec un arrière goût amer. (© Brian Adcock)
En introduction, les élèves analysent une caricature (M 02.01) à propos de la campagne sur le Brexit, dans laquelle sont évoqués les mensonges et les appels à la peur.

Travail: Après cela, les élèves analysent le document "propos de la campagne sur le Brexit" (M 02.02). Avec une recherche internet, les élèves vérifie la véracité de ces propos et analysent la stratégie de la campagne.

Le document peut être adapté en fonction des élèves. Certaines propositions peuvent rapidement être confirmées ou infirmées, tandis que pour d'autres cette démarche peut se révéler plus difficile. Il est alors possible de décider quelles propositions les élèves doivent vérifier, puis de mettre les résultats en commun en classe.

Même si, pour certaines propositions, on ne peut pas dire clairement si ce sont des mensonges, il devient en tout cas clair que les campagnes se sont basées sur des demi-vérités et des simplifications abusives, qu'elles étaient plus axées sur les émotions que sur la réflexion et que des préjugés se sont répandus. Les élèves forts peuvent analyser ces faits plus en détails.

La discussion des résultats sert à parler de la véracité des propositions et plus généralement à analyser la façon dont les campagnes ont été menées. Le Info M 02.02 propose des informations générales aux professeurs pour les aider à juger les propositions. Pour les élèves ayant plus de difficultés ou les classes ne disposant que de peu de temps, le travail sur ce document peut être sauté, passant directement de la caricature d'introduction aux résultats du référendum sur le Brexit.

Lors de cette étape, les élèves analysent les résultats du référendum sur le Brexit.

Travail:Qu'ont voté les britanniques?

Graphique sur le résultat du BrexitGraphique sur le résultat du Brexit (© Equipe "Rechercher avec GrafStat")
A l'aide de statistiques sur les résultats du référendum sur le Brexit (M 02.03) les élèves analysent le vote de la population britannique. Lors de l'analyse de données, il apparaît des tendances claires dans certains groupes de population (en fonction de l'âge, du niveau de diplôme ou de l'opinion politique). Le travail sur les statistiques peut être effectué seul ou via la méthode du Penser-Comparer-Partager. Après la discussion des résultats en classe se pose la question du rôle que le savoir (ou le manque de savoir) sur l'UE a pu jouer lors de la décision sur le Brexit.

Karikatur von Christian Adams in der sowohl ein Vertreter der Leave als auch ein Vertreter der Remain-Brexit-Kampagne einem im Bett liegenden Kind Angst macht mit dem Spruch: "Wenn du die EU nicht verlässt ... bzw. nicht in der EU bleibst, dann holt dich der Bogeyman!"The Bogeyman von Christian Adams (© Telegraph Media Group Limited 2016)
Un texte d'approfondissement (M 02.04) explique en détails la façon dont la campagne a été mené ainsi que le rôle du savoir et des informations lors de décisions politiques. Lors du référendum sur le Brexit, beaucoup n'avaient probablement pas conscience des conséquences réelles d'un Brexit (à mettre en parallèle avec la véracité des propos des campagnes).

Document bonus: Interview d'expert: Docteur Oliver Treib (Université de Münster)
Dans l'interview d'expert, le professeur en sciences politiques Oliver Treib de l'Université de Münster évoque cette question. Il reprend plusieurs aspects déjà traits avec les élèves lors du module 2 à propos du référendum sur le Brexit et du rôle des connaissances, de la politique et des médias dans les processus de décisions, notamment les référendums. L'interview est donc à la fois un récapitulatif et un approfondissement.

Conclusion de cette première partie du module: les connaissances sur l'UE sont importantes, surtout dans le cadre de décisions politiques majeures.


Projet de sondage

Dans la deuxième partie du module, les élèves enquêtent sur le savoir sur l'UE et les élections européennes au sein de leur classe (ou de la population) et identifient quelles opinions sur l'UE prédominent.

Transition: La question qui doit impulser la transition depuis la première partie peut être la suivante: "Que savent les gens de l'UE et de ses compétences? Comment peut-on trouver ce qu'ils savent et pensent de l'UE?

Les différentes possibilités sont discutées en classe. L'option du sondage va très probablement être évoqué. A la suite de ça, les élèves vont avoir la possibilité de planifier, réaliser et évaluer un sondage avec comme thème "connaissances et opinions sur l'UE". Pour les classes ayant des notions d'allemand, le logiciel GrafStat (gratuit pour le domaine scolaire) est à disposition: www.grafstat.de.[1]

La réalisation et l'évaluation peuvent être planifiés et effectués par les élèves de manière autonome.

Capture d'écran du questionnaire M 02.05Capture d'écran du questionnaire M 02.05
Pour le sondage, un exemple de questionnaire (M 02.05) est à disposition, avec des questions sur les opinions et les connaissances sur l'UE. L'exemple de questionnaire est aussi disponible en PDF-Icon format PDF et pour le logiciel GrafStat (en format ZIP). Ce questionnaire peut toujours être modifié par les élèves (suppression de certaines questions, nouvelles questions, etc.)

Dans le cas où le professeur voudrait laisser les élèves faire entièrement leur propre questionnaire, il est recommandé de rechercher des sondages semblables au préalable. Cela offre la possibilité d'orienter le questionnaire selon différents axes ou éventuellement de comparer les données avec d'autres sondages.

Un recueil d'informations utiles pour l'utilisation du logiciel est disponible (en allemand seulement) ici pour soutenir la planification et la réalisation du sondage.

Fiche de travail sur les hypothèsesFiche de travail sur les hypothèses (© Equipe "Rechercher avec GrafStat")
Pour l'évaluation et l'interprétation des données, des documents outils (M 02.06, M 02.07 und M 02.08) sont disponibles.

Pour l'évaluation des données, il est possible de procéder à une division de la classe en groupes.
Voici une proposition de répartition pour créer des groupes en fonction des thématiques du questionnaire:
  • Groupe I: Opinion générale sur l'UE (Questions 5 à 8 et 29)
  • Groupe II: Niveau d'information sur l'UE (Questions 9 à 12 ou 13)
  • Groupe III: Connaissances sur l'UE (Questions 14 à 18)
  • Groupe III: Intérêt et confiance vis à vis de l'Europe (Questions 22 à 27)
  • Groupe IV: Opinion sur les élections européennes (Questions 19 à 21 et 28)
En supplément, des questions peuvent servir de fil rouge à l'évaluation des données:
  • Quelle corrélation existe-t-il entre le savoir et l'opinion que l'on a sur l'UE? Est-ce une corrélation positive ou négative? (Tableau croisé)
  • Y a-t-il des différences entre les générations? (Tableau croisé)
  • Devrions-nous savoir plus sur l'UE? (Questions de connaissance)
  • etc.
Présentation de la méthode de la visite au muséePrésentation de la méthode de la visite au musée (© Équipe Rechercher avec GrafStat)
Les résultats de l'analyse de données sont ensuite présentés en classe. La présentation des résultats peut être fait sous forme d'affiche, suivie d'une présentation enter élèves via la méthode de la visite au musée.

Dans le module 3, qui suit, le but est d'acquérir des connaissances sur l'UE et les élections européennes.

Un tableau récapitulatif du module est disponible en format PDF-Icon PDF.

Fußnoten

1.
Le logiciel lui-même avec les paramètres du sondage est en allemand, mais le questionnaire lui-même peut être rédigé dans d'autres langues.